SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Le coronavirus est un appel pour nous, en tant que chrétiens, à quitter l'hérésie de l'individualisme, le péché de l'indifférence, comme nous le rappelle souvent le pape François

Envoyer Imprimer PDF

Depuis janvier 2020, le monde entier est progressivement entré dans une situation de panique. Le COVID-19, également appelé Coronavirus, est devenu le centre de l'attention internationale. A partir de la Chine, il a mis tout l'hémisphère nord dans une situation de chaos et de peur. Le 31 mars, la COVID-19 semble avoir franchi une nouvelle étape tragique, avec près de 750 000 personnes touchées et plus de 36 000 décès selon l’OMS.  Des mesures préventives drastiques ont été prises en Europe et aux États-Unis, d'autres nations d'Asie et d'Afrique prennent également des mesures pour protéger la population et empêcher la propagation de la maladie. Aujourd'hui, l'Europe est en quarantaine et les contacts avec de nombreuses nations sont limités, voire inexistants.

aloysciL'Europe est bloquée dans un océan de peur. COVID-19 a eu un impact majeur sur notre monde globalisé sous différents angles : les activités économiques sont ralenties, en particulier dans le Nord, et socialement les gens sont isolés et vivent dans la peur. On demande aux gens de travailler à domicile, ce qui a donné naissance à une nouvelle culture du travail.

Mise à jour le Jeudi, 02 Avril 2020 09:01 Lire la suite...

Après la déclaration de deux cas confirmés de la maladie à COVID- 19, Caritas Burundi renforce les mesures de protection

Envoyer Imprimer PDF

Après l’annonce du Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le VIH/sida qui a révélé que deux personnes parmi celles qui ont été testés au Laboratoire de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) ont été positives, Caritas Burundi a renforcé les mesures de limiter la propagation du virus. Une réunion en urgence du personnel de Caritas Burundi a été organisée pour échanger sur la situation et arrêter des stratégies pour faire face à cette pandémie. Le Secrétaire Général de Caritas Burundi a rappelé les mesures prises les deux dernières semaines pour se protéger et protéger l’autre par amour.

« La situation actuelle nous interpelle cette fois-ci, nous devons suivre de près les mesures prise par le gouvernement pour protéger tout le personnel de Caritas Burundi et toute la population burundaise », a dit le Secrétaire Général de Caritas Burundi.Le plan de riposte à la pandémie de la maladie a covid-19 au sein du réseau Caritas Burundi qui a été élaboré et partagé à tous les partenaires pour faire face à cette catastrophe pour limiter les dégâts a été communiqué au personnel. Le Plan de contingence servira le personnel de Caritas pour la gestion des questions en rapport avec l’accueil des réfugiés et rapatriés. Tout le personnel de Caritas Burundi doit savoir que nous sommes aujourd’hui dans une situation d’urgence et doit se comporter de manière conséquente, a-t-il rappelé.

Lire la suite...

En marge d’une formation organisée dans le cadre du projet RECHANGE , les P F Urgences échangent sur les mesures prises par les diocèses contre COVID- 2019

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but d’améliorer les capacités de préparation organisationnelle et de la réponse aux urgences des partenaires nationaux dans les situations de crise humanitaire, ainsi que le renforcement des systèmes de gestion des bénévoles dans les pays partenaires afin de recevoir et de gérer les bénévoles locaux et des volontaires européens pour répondre aux urgences. Les Points focaux urgences et les bénévolats des Caritas diocésaines ont participé dans une formation sur la gestion du bénévolat et du volontariat pour renforcer les mécanismes de réponse humanitaire du 23 au 27 mars 2020 . 

Pour que le réseau Caritas Burundi fait face aux défis liés à la gestion des situations d’urgences, dans le cadre du projet de renforcement des capacités en actions humanitaires en Afrique francophone, un atelier de duplication a été organisé sur le thème la gestion des volontaires et des bénévoles. La rencontre a débuté par des échanges d’informations sur les mécanismes déjà mise en place au niveau des diocèses pour répondre à la pandémie COVID -2019 pour protéger la population. Dans presque tous les diocèses les Evêques via les lettres pastorales ont appelé tous les chrétiens à appliquer les gestes-barrières, comme le lavage des mains, les salutations sans se donner la main, installation des dispositives de lavage des mains devant toutes les églises, des messages de sensibilisation en faveur des communautés, pour le changement de certaines habitudes comme les salutations dans les messes et embrassade. Les Points Focaux urgences ont fait remarquer que certaines populations n’observent pas des règles d’hygiènes malgré ces messages.

volpA travers les messages des Evêques, certaines pratiques doivent cesser comme la communion sur la langue, éviter les voyages non essentiels, sans grande importance, éviter des rassemblements inutiles. Cependant les mouvements non contrôlés entre populations burundaises et celle de la Tanzanie restent inquiétant surtout dans les localités de Gisuru en passant par les coins des frontières clandestines qui ne sont pas gérés par la police.

Mise à jour le Samedi, 28 Mars 2020 10:49 Lire la suite...

Je ne veux pas contaminer les autres, une attitude chrétienne à prendre contre COVID 2019, Caritas Burundi interpelle tout le monde,

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but de contribuer à la prévention à la lutte contre COVID 2019, une pandémie qui se répand depuis le mois de décembre 2019, Caritas Burundi a organisé une formation à l’intention de son personnel pour leur donner des informations en rapport avec cette maladie ainsi que le comportement et les mesures à prendre comme chrétien. Cette activité a été organisée en marge de la semaine de charité organisée du 15 au 22 mars 2020.

Dans son exposé, Docteur Darius Habarugira ,  a montré la genèse de ce virus depuis Wuhan en Chine et son expansion jusqu’aujourd’hui. Depuis l’annonce de 5 cas au Rwanda, le pays voisin du Burundi et le retour de plus de 250 personnes isolées dans la province de Ngozi, les Burundais doivent prendre des mesures pour se prévenir contre ce virus.

covibIl a fait remarquer que toutes les catégories d’âge sont concernées mais qu’une fois que toute la population est consciente et prend des mesures appropriées, le risque peut être réduite. Le virus est transmis à travers les gouttelettes respiratoires quand on tousse, avec des symptômes de la fièvre, de la fatigue, de la toux sèche, des difficultés de respirer, rarement manque d’appétit et douleurs musculaires.

Mise à jour le Jeudi, 19 Mars 2020 15:39 Lire la suite...

Magazine d'informations du Réseau Caritas Burundi

Envoyer Imprimer PDF

Chers lecteurs,

Nous sommes encore une fois ravis de vous présenter notre onzième bulletin d’informations qui vous relate les grands moments du réseau Caritas Burundi au cours de cette période. Ce bulletin est spécial en cette période où Caritas Burundi vous présente en détails son orientation stratégique durant les 4 prochaines années. Outre la présentation du Plan stratégique 2020- 2023 qui a pour objectif de Contribuer à sauver des vies et redonner la dignité à l’homme et à tout homme. Ce bulletin vous présente également quelques initiatives du réseau Caritas Burundi en faveur des plus pauvres. Nous remercions tout ce monde qui appuie nos efforts pour le soutien des vulnérables.

Télécharger le magazine

Page 3 sur 5

PLAN STRATEGIQUE 2020-2023 DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Rapport de l'atelier de présentation du PS 2020 2023 Mont Sion Gikungu 27 et 28 Janvier 2020
Dans son mot d’ouverture, après une prière d’entrée qu’il a lui-même dirigé, Son Excellence Evêque du Diocèse de Ngozi et Président de Caritas Burundi a tenu à attirer l’attention de toutes les parties présentes à la séance que l’élaboration de l’actuel Plan Stratégique (2020-2023), a requis la participation de toutes les parties prenantes, étant donné que 32 ateliers ont été organisés dans 32 paroisses ( 32 Communes) identifiées dans les 4 coins du payset qu’il est 4ème de l’histoire de Caritas Burundi après ceux de (2009-2011 ;2012-2015 ; 2016-2019). En clôturant l’allocution et en déclarant l’atelier ouvert, Son Excellence Président de Caritas Burundi a annoncé les principaux axes du nouveau Plan Stratégique qui feront objet de présentation et d’échange pour complément et appropriation par les participants durant deux jours de travaux : Axe 1 : Caritas au cœur de l’Eglise : fidélité à l’Identité et à la mission, et promouvoir le professionnalisme à tous les niveaux Axe 2 : Renforcer la protection sociale pour sauver des vies humaines en situation d’urgences humanitaires Axe 3 : Contribuer à la réduction de la morbi-mortalité de la population Axe 4 : Contribuer à assurer la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire et la résilience économique Axe 5 : Contribuer à renforcer et à améliorer les infrastructures sociales de base Axe 6 : Promouvoir la communication, le partenariat ainsi que les opportunités de mobilisation de ressources